Fiche pays Honduras

Honduras

Intitulé officiel du pays : République du Honduras
Capitale : Tegucigalpa
Superficie : 112 090 km²
Population : 7 639 327 d’habitants
Peuples et ethnies : 90 % de métis amérindien-européens, 7 % d'Amérindiens
Langues : Espagnol, créole anglais, langues indiennes (miskito, rama, sumu)
Religions : 80 % de catholiques, 15 % de protestants
Institutions politiques : République
Président : Porfirio Lobo Sosa
Monnaie : Lempira


Histoire

Habitée par différents peuples autochtones, comme les peuples Maya, Lencas, Chortis,Tolupans, Pech et bien d'autres encore, la région du Honduras tient son nom de Christophe Colomb. Arrivé à Trujillo en 1502, il baptisa cette région en s'inspirant des paysages locaux. En l'occurrence, ce sont les arbres et les crevasses qui lui firent penser à la mer. D'ailleurs, le terme "hondo" signifie "profondeurs" en espagnol.
Proclamant son indépendance en 1821, il fit partie, dans un premier temps, de l'empire mexicain d'Iturbide, de 1821 à 1823, pour ensuite intégrer, jusqu'en 1838, les Provinces unies d'Amérique centrale.
Le Honduras devient ensuite, dès 1839, un État souverain, mais se fait envahir très brièvement par le Salvador en juillet 1969. A l'origine, c'est un match de football qui déclencha le conflit entre les deux pays. Il est ensuite gouverné, de 1972 à 1983, par des militaires. Enfin, Carlos Roberto Flores accède à la présidence du pays dès le 27 janvier 1998.


Géographie

C'est entre le Nicaragua, le Salvador et le Guatemala que se trouve le Honduras, bordé par la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique, sur une étendue de 112 090 km2 et 820 km de côtes.
Le Cerro Las Minas culmine à 2 870 mètres de hauteur. Par ailleurs, le Honduras dispose non seulement de ressources naturelles comme l'or, l'argent, le plomb, le zinc, le cuivre, les minerais et le charbon, mais aussi d'une activité de pêche significative, de par son accès maritime.
Il est toutefois soumis à des risques d'inondation, de tremblements de terre et d'ouragans.
Différentes colonies britanniques, cédées de force au Honduras depuis 1859, se composent de peuples descendant de pirates anglais. Ces colonies se trouvent près du bassin caraïbe, dans les îles de la Baie, Utila, Roatán et Guanaja.
De leur côté, des familles de pêcheurs de crabes résident près des côtes de l'île de Guanaja, sur les récifs de corail. En revanche, vivre de manière isolée depuis plusieurs générations a pu occasionner des problèmes particuliers de consanguinité.


Economie

C'est en 1998 que le Honduras subit une double perte, humaine et financière, soit près de 5 000 personnes et 3 milliards de dollars, provoquée par l'ouragan Mitch. Si le pays reçoit une aide étrangère de 2,76 milliards de dollar, son PIB reste en recul à hauteur de 3 %. 77,3 % des Honduriens vivraient dans la pauvreté.
Les revenus du Honduras reposent sur les trois secteurs économiques, répartis comme suit : 13 % des revenus totaux pour le secteur primaire, 32 % de ces revenus pour le secteur secondaire et 55 % pour le secteur tertiaire. Par ailleurs, les femmes représentent 31% au Honduras, suivant la main-d'oeuvre.
En matière d'agriculture, qui représente 22 % du PIB, le pays exporte tout particulièrement du café (22 % en 1999) et des bananes jusqu'en 1998. La production est essentiellement gérée par une entreprise américaine du nom de Chiquita, anciennement appelée United Fruit Company. Le Honduras dispose, par ailleurs, d'autres ressources comme les oranges, le maïs, la canne à sucre, l'élevage de bovins et les crustacés.
Le Lempira est la devise du pays. Elle se décline en centavos.
Le Honduras est un pavillon de complaisance.
Il enregistre toutefois une dette de 3 871 000 000 CAD en 2008, soit 16 % du PIB pour un déficit budgétaire de 3,6 % environ.



La Culture

Connu pour ses multiples charmes typiques du nord de l'Amérique centrale, le Honduras dispose également d'une culture unique. Sa population se compose de différentes ethnies, dont 90 % de Métis, 7 % d'Amérindiens, 2 % d'Africains noir et 1 % de blancs. Côté religions, 97 % de la population est catholique, 3 % de protestants. Si l'Espagnol est la langue officielle du pays, on y retrouve aussi le dialecte amérindien. Fort de son histoire et de sa culture, le Honduras nous renvoie dans un voyage dans le temps, à l'époque de la civilisation Maya.


t

150

créateurs de voyages

r

21247

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

140230

voyageurs nous ont fait confiance

Haut