Fiche pays Belize

Belize

Nom officiel du pays : Belize
Capitale : Belmopan
Superficie : 22 966 km²
Population : 314 522 habitants
Peuples et ethnies : Créoles (50 %), Mestizos (30 %), Mayas (10 %), Garifunas (10 %)
Langues : Anglais, créole, espagnol, maya ketchi, mayamopan et garifuna
Religions : Catholicisme (62 %), protestantisme (25 %), hindouisme, islam
Institutions politiques : Monarchie constitutionnelle, régime parlementaire, membre du Commonwealth.
Reine : Élisabeth IIPremier ministre : Dean Barrow
Monnaie : Dollar du Belize


Histoire

Les vestiges archéologiques du Belize attestent d’une présence maya dans la 1ère moitié du 1er millénaire. Le Belize faisait alors partie d’un vaste empire qui s’étendait jusqu’au Guatemala, au Mexique et au Honduras. .
Si le Belize a d’abord été colonisé par les Espagnols, ces derniers se sont rapidement rendu compte que le sol ne possédait pas de minerais, et ils se détournèrent de la région. Ce sont les Britanniques qui vont s’y établir au 17e siècle pour créer des exploitations forestières. Les flibustiers anglais et français fréquentaient assidûment les récifs coralliens des côtes à la recherche d’épaves.

Les Baymen (surnom des Britanniques), aidés par une main d’œuvre composée d’esclaves, vont développer un commerce lucratif autour du bois d’acajou, si bien que cela attire soudain les convoitises du Guatemala et de l’Espagne.

Lors de la bataille du Cay, les Baymen et leurs esclaves repoussent les assauts espagnols. La couronne britannique élève le Belize au rang de colonie en 1862 et lui donne le nom d’Honduras britannique. Le territoire conservera ce nom jusqu’en 1973.
Le Belize obtient son indépendance en 1981, puis adhère au Commonwealth. Le Guatemala renonce alors officiellement à ses prétentions territoriales sur le Belize.

Cette situation va faciliter le retrait des troupes britanniques à partir de 1994.


Géographie

Le nord du pays est constitué de plaines côtières sans relief, marécageuses et fortement boisées. Le sud est plutôt montagneux avec les basses montagnes mayas dont le sommet principal culmine à 1160 m (crète de Victoria). Le pays est traversé par le fleuve Belize et est encadré par deux autres fleuves : le Hondo et le Sarstoon. Le littoral de la mer des Caraïbes est marqué par les récifs coralliens que l’on appelle les cayes.
Le climat typique du Belize est assez chaud et humide, de type tropical, avec une saison des pluies bien marquée de mai à novembre. Le pays est également souvent ravagé par des ouragans ou des inondations.


Economie

L’activité économique première du pays reste l’agriculture. Le Belize exporte du sucre, des agrumes et des bananes. On y cultive localement du maïs, du riz ou des fèves. Mais c’est avant tout la mer qui représente une source de revenus pour le pays. La pêche y est très réglementée et permet d’exporter des langoustes, des crevettes, des crabes, du requin… Aujourd’hui, l’exploitation forestière qui a fait la renommée du pays a fortement baissé.

Pour relancer l’économie, le Belize a dû développer et moderniser son agriculture, mais aussi adapter son industrie. La loi sur la création de parcs naturels a permis de protéger la forêt restante et a encouragé l’écotourisme.
L’essor du tourisme est sans relâche : il a doublé son chiffre d’affaires en 10 ans.
Les réductions d’impôts ont favorisé le développement de l’industrie en créant des chantiers navals, des industries dans le domaine du béton, des farines animales, de la production de cigarettes ou de bouteilles.
L’économie s’est stabilisée depuis 1995, même si la balance commerciale reste toujours déficitaire.


La Culture

Bien que le Belize soit un petit pays, il possède une incroyable diversité culturelle et ethnique. La plupart des habitants sont des Créoles descendant des esclaves d’Afrique ou des flibustiers britanniques.
Chez les Mayas béliziens, on peut distinguer trois familles linguistiques : au nord, on parle le yucathèque et l’espagnol, alors qu'à l’ouest, le maya a tendance à laisser place à l’anglais. Les Mayas Mopan occupent le Cayo, tandis que les Kekchis se cantonnent à la Punta Gorda, à l’extrême sud du pays.
Un tiers de la population est formé par les Mestizos, dont certains ont émigré depuis le Yucatan au 19e siècle.

Les Garifunas (ou Gariganus ou encore Caribéens noirs) habitent dans le sud du pays. Ce sont des métis amérindiens à la culture unique.
De nombreux étrangers vivent aussi au Belize ; il s'agit essentiellement de petits groupes de commerçants chinois ou libanais et de paysans suisses allemands.
Depuis peu, le Belize abrite par ailleurs des réfugiés politiques venant du Guatemala ou du Salvador.


t

150

créateurs de voyages

r

21247

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

140230

voyageurs nous ont fait confiance

Haut