Les risques naturels au Costa Rica

D’un point de vue géographique, vous n’ignorez sans doute pas que le Costa Rica est situé dans une zone exposée aux risques naturels. Avant de réserver votre billet d’avion pour ce pays, considérez ces facteurs de risque auxquels vous devriez prêter la plus grande attention.

Ouragans et inondations à prévoir

Selon le National Hurricane Center, les ouragans sont un facteur de risques récurrent au Costa Rica. La saison des ouragans court du mois de juin jusqu’à la fin du mois de novembre. Ce n’est donc pas forcément le meilleur moment pour visiter le pays, surtout lorsque vous prévoyez un séjour non loin des magnifiques plages du pays. Si vous prévoyez néanmoins un voyage au cours de ces mois-là, surveillez les bulletins météorologiques et suivez scrupuleusement les consignes des autorités locales. Il est possible que l’accès à certaines plages ou sites vous soient refusés. Ne bravez pas ces règles, il y va de votre vie.

Le climat costaricien est de type tropical. Il pleut donc beaucoup entre mai et novembre. Dans les basses terres et les régions montagneuses du pays, les risques de glissements de terrain et d’inondation sont très élevés. Evitez par exemple de parcourir la vallée centrale et la zone de la mer des Caraïbes pendant les saisons de pluie. Là encore, il faut absolument surveiller les bulletins météo chaque jour et modifier vos déplacements en fonction des instructions qui vous seront fournies. Par ailleurs, faites-vous toujours accompagner par un guide qui connaît bien la région lorsque vous devez visiter la jungle. Cette partie du pays peut vite être submergée par les eaux pendant les pluies.

Eruptions volcaniques et tremblements de terre

Le Costa Rica est situé dans une zone où l’activité sismique et les éruptions volcaniques sont courantes. En effet, de nombreux volcans sont potentiellement actifs et peuvent cracher du feu à tout moment. Le volcan Turrialba dans la province de Cartago par exemple est toujours actif. Renseignez-vous avant de visiter ce pays, tout comme la ville de San José et les cités des alentours.

L’activité volcanique perturbe habituellement les voyages à l’intérieur du pays et à l’international. Heureusement, le gouvernement émet régulièrement des mises en garde relatives à ces volcans. Si vous devez visiter les régions de Poás, Arenal, ou Rincon de la Vieja, écoutez les mises en garde relatives aux parcs situés dans ces villes. Si un ordre d’évacuation est émis, partez sans tarder. Pour toute information relative aux éruptions volcaniques et aux tremblements de terre, consultez le site internet de la Comision Nacional de Emergencias, la CNE. Ce site est régulièrement mis à jour, et vous devriez y jeter un coup d’œil avant de choisir les villes que vous voulez visiter.

Si une catastrophe naturelle se produit alors que vous ne vous y attendiez pas (ce qui arrive de temps à autre), il ne vous reste plus qu’à contacter immédiatement vos proches. Suivez aussi les instructions des autorités locales. Il vaut mieux posséder sur vous l’adresse de votre consulat ou ambassade d’origine. Ainsi, vous pourrez les prévenir de ce qui arrive et profiter de leur expertise. Où que vous alliez donc, prévoyez une photocopie de vos pièces d’identité et des numéros de téléphone utiles comme ceux des sapeurs-pompiers locaux, de la police, et de votre ambassade d’origine.

Ces mises en garde n’ont pas pour but de vous faire peur. Le Costa Rica est un pays exotique rempli de lieux d’intérêt et de sites touristiques sublimes, même dans les régions où les volcans et tremblements de terre sont récurrents. La faune singulière du parc national de Chirripo par exemple vous permettra de prendre des photos exceptionnelles, et de découvrir maintes autres merveilles.


Autres risques à éviter lors d'un circuit au Costa Rica

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21247

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

140230

voyageurs nous ont fait confiance

Haut