Circuit Costa Rica

Bien plus qu’une destination de vacances, le Costa Rica, c’est une expérience enrichissante pour tous les sens ! À travers volcans majestueux, forêts brumeuses, vallées fluviales et des centaines de plages le long des côtes du Pacifique et des Caraïbes, le pays regorge d’une pléthore d’attractions qui valent absolument le coup d’œil.

Quelles sont les formalités administratives pour un circuit au Costa Rica

Bien avant les préparatifs de votre voyage, vous devez accorder une importance particulière aux formalités administratives du circuit. Pour un séjour de moins de 90 jours, vous n’aurez pas à demander un visa Costa Rica, un passeport valide pour la durée du séjour étant déjà suffisant. Cependant, le transit dans certains pays peut nécessiter un visa ou un passeport valide d’au moins 6 mois. Côté vaccination, vous devez présenter un certificat international de vaccination contre la fièvre jaune si vous partez d’un pays touché par cette maladie. Par ailleurs, il est conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite B, l’hépatite A, la typhoïde et même la rage.

Quelques conseils pour passer un bon moment à l’aéroport

L’attente dans un aéroport peut être longue au Costa Rica, comme dans n’importe quel autre pays de l’Amérique latine. À votre arrivée sur le sol costaricain, vous aurez peut-être tout le loisir de flâner dans l’aéroport avant votre prochaine destination. Il est donc conseillé de se renseigner auprès du personnel de l’aéroport concernant la durée de l’attente. Cela vous donnera le temps de héler un taxi et de joindre la ville la plus proche de l’aéroport. Une fois parvenu dans une ville, vous pourrez flâner dans les rues en quête de souvenirs et de sensations. En revanche, si vous ne disposez que de moins d’une heure, un journal local ou un bon livre acheté dans le kiosque de l’aéroport vous aidera à tuer le temps.

Comment bien préparer sa valise pour un circuit au Costa Rica

La préparation de vos bagages s’effectue selon que vous êtes plutôt sac à dos ou confort. En mode sac à dos, vous avez une grande liberté dans le choix de vos destinations, vous pouvez même en changer en dernière minute. Seulement, vous devez établir une liste des affaires que vous voulez absolument apporter au Costa Rica. De même, vous devez aussi dresser la liste des destinations touristiques les plus incontournables, puisque votre temps est limité. Dans tous les cas, prévoyez toujours un plan B au cas où l’une des attractions ne vous plairait pas.

En revanche, les amateurs de confort, qui voyagent souvent en famille ou en groupe, jouissent d’une grande marge de manœuvre. Ils pourront emporter une ou plusieurs valises qui contiennent tout ce dont ils auront besoin au Costa Rica. Dans tous les cas, il est indispensable de prévoir des vêtements chauds, des manteaux de pluie, des maillots de bain, une crème solaire, etc.

Quelques règles de savoir-vivre au Costa Rica

Les Costaricains sont un peuple chaleureux, amical, qui sourit facilement. Il n’est pas rare que des habitants locaux initient une conversation avec des étrangers. Ils apprécient qu’on leur demande des nouvelles de leurs familles, de la culture locale et de l’histoire du Costa Rica. Les Costaricains, indépendamment de leur statut social, accordent une grande importance à l’humilité : ils froncent le sourcil contre toute vanité, et se méfient de l’embarras et de la discourtoisie.

Il est donc avéré qu’au Costa Rica, tout le monde bénéficie d’un respect égal quel que soit son statut social. Cependant, les gens apprécient être traités avec leur titre honorifique ou professionnel. Côté ponctualité, ils sont plus souples et tolèrent un retard de trente minutes à un rendez-vous.

Pour les habits, les Costaricains ne portent généralement pas de shorts en dehors des plages. Les Costaricaines préfèrent une jupe, une robe ou encore un costume légers dans les villes du Costa Rica.

Quels sont les dangers à éviter au Costa Rica

Comme tout autre pays de l’Amérique latine, le Costa Rica est une destination considérée à risque par beaucoup de voyageurs. Cependant, avec un minimum de précautions, vous pouvez y passer sereinement votre séjour. Pour cela, prêtez attention à ces deux dangers fréquemment cités par la presse costaricienne.

Le vol avec agression représente le danger le plus courant au Costa Rica. Plusieurs touristes y en sont victimes tous les mois : ce danger est susceptible de frapper n’importe qui, n’importe où et n’importe quand. Quelques conseils sont alors de mise : restez calme en toutes circonstances et ne pas résister aux agresseurs, éviter les rues désertes, éviter de porter des objets de valeur ni de grosses sommes d’argent.

Côté dangers naturels, ce sont le tremblement de terre et les éruptions volcaniques qui risquent de gâcher votre séjour au Costa Rica. Ces phénomènes naturels étant susceptibles de sévir à tout moment, il est indispensable de se prémunir contre les dangers.

Bien organiser son argent avant de partir au Costa Rica

Pour une meilleure organisation de votre séjour, quelques idées des dépenses moyennes vous aideront à définir votre budget de vacances. Une semaine de vacances au Costa Rica peut coûter entre 650 € et 1200 € selon que l’on s’abrite dans un hôtel milieu de gamme, dans une location de vacances ou une chambre d’hôte. La location de bungalows et les activités nautiques peuvent très vite monter la barre à plus de 1500 €. À l’autre extrémité du spectre, les voyageurs les moins exigeants peuvent dépenser aussi peu que 200 € par semaine pour un simple dortoir et des boîtes de conserve. À noter que l’euro n’est pas pris en charge par les distributeurs automatiques costariciens qui privilégient, en revanche, les colones costaricains et les dollars américains.

Quels sont les meilleurs moyens de communication au Costa Rica

Au Costa Rica, la téléphonie et l’accès Internet sont des moyens de communication répandus aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les villes moins peuplées. Si les réseaux français sont largement répandus, il est indispensable d’acheter une carte SIM locale fonctionnant avec des cartes à gratter. Pour l’accès Internet, de nombreux cybercafés, en plus des hotspots habituels dans les hôtels, vous fournissent une connexion plus ou moins rapide.

Comment se rendre au Costa Rica

Pour se rendre dans le pays, sachez que le Costa Rica possède deux aéroports internationaux desservis par de nombreuses compagnies aériennes européennes. Celui de Juan Santamaría, juste à la périphérie de San José, accueillit la majorité des vols en provenance d’Europe et des États-Unis. À noter que la plupart des itinéraires transitent par les États-Unis, ce qui implique de se conformer aux exigences d’entrée au sol américain. Le tarif des vols dépend en grande partie de la saison : on observe un certain pic du prix autour de juillet et décembre. En revanche, la saison basse pour le Costa Rica s’étend de mai à novembre.


Autres informations utiles pour préparer un voyage au Costa Rica

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

18522

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

122245

voyageurs nous ont fait confiance

Haut